30 mai 2012

Animateur: créer du lien.

Posted in finalités de l'animation, histoires d'animation tagged , à 1111 54 par yves clercq

Photo © Anne-Sophie Zika

Le site pélerin info propose un reportage sur une résidence dont le projet est d’accueillir personnes âgées, familles et personnes trisomiques. Dans une clinique désaffectée d’Arras (Pas-de-Calais), cette résidence unique prend peu à peu ses marques. Un seul objectif : créer une vie de village.

 L‘animatrice est présentée comme « le ciment  » de la maison, puisqu’elle a pour mission de créer du lien et d’animer le projet.

http://www.pelerin.info/Photo-video/Diaporama-sonore/A-l-ilot-Bon-Secours-Arras-seniors-familles-et-adultes-trisomiques-vivent-ensemble

Dans une clinique désaffectée d’Arras (Pas-de-Calais), une résidence unique prend peu à peu ses marques. L’îlot Bon Secours accueille seniors, familles et personnes trisomiques avec un seul objectif : créer une vie de village

De nombreux Arrageois sont nés à la clinique Bon Secours, une imposante bâtisse de briques située au cœur de la ville d’Arras (Pas-de-Calais). Depuis le printemps dernier, certains y ont élu domicile puisque la clinique, désaffectée, a été réaménagée en lieu de vie intergénérationnel.

Des personnes seules, jeunes ou âgées, des familles avec ou sans enfants mais aussi des adultes handicapés cohabitent dans ce lieu chargé d’histoire.

Une partie des logements est réservée à des foyers modestes tandis que d’autres sont destinés à des locataires disposant de revenus supérieurs à la moyenne. De quoi assurer la mixité sociale voulue par Pas-de-Calais Habitat, bailleur social et gestionnaire de l’îlot Bon Secours.

Les résidents communiquent aussi grâce à des tablettes numériques

Cette initiative expérimentale a pour objectif de lutter contre les solitudes en favorisant les relations entres les locataires des 70 logements flambants neufs.

Régulièrement, des animations permettent aux voisins de faire connaissance. Quelques mois seulement après l’inauguration des lieux, des liens se sont déjà noués. Certains résidents s’échangent des services : cours de piano, arrosage des plantes pendant les vacances ou, tout simplement, invitation à dîner.

Chaque logement est équipé d’une tablette numérique dernier cri qui permet aux locataires de communiquer entre eux. Au rez-de-chaussée, une crèche d’entreprise accueille 35 enfants et plusieurs associations investissent régulièrement les locaux de Bon Secours, participant à la vie du site.

Bientôt, un jardin suspendu trouvera sa place entre les murs de l’ancienne clinique, une occasion de plus pour se retrouver entre voisins.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :