7 janvier 2014

Posted in Non classé à 1010 44 par yves clercq

89179127

« Mon fils, soutiens ton père dans sa vieillesse, ne le chagrine pas pendant sa vie. Même si son esprit l’abandonne, sois indulgent, ne le méprise pas, toi qui es en pleine force. Car ta miséricorde envers ton père ne sera pas oubliée, et elle relèvera ta maison si elle est ruinée par le péché »

 

Cette parole  d’un sage oriental, écrite il y a plus de 2000 ans nous rappelle que la question de la vieillesse, de la perte apparente des facultés de l’esprit, et du respect des anciens n’est pas un problème nouveau.

En ce début d’année 2014 où le législateur s’interroge entre autre sur la dignité des personnes en fin de vie et la qualité d’une vie quand la lucidité de l’âme vient à faire défaut, que la parole du sage Ben sira nous aide dans notre chemin d’accompagnement, car, comme le dit la maxime « On mesure la grandeur d’une civilisation à la façon dont elle traite ses anciens. »

 

Bonne année à tous

Publicités

Un commentaire »

  1. Thomas said,

    Je vois que chaque année vous organisez beaucoup d’animations ! Que faites vous pour Noël ? Un bon repas ? Un spectacle ? Un concert ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :