21 décembre 2015

Réflexions autour de Noël

Posted in billet, vidéo à 1301 49 par yves clercq

Afficher l'image d'origine

Noël est une période paradoxale : moment de joie, de partage, de retrouvailles familiales, mais aussi moment particulièrement douloureux pour les personnes seules, ceux qui ont vécu le décès d’un proche aimé ; période propice à l’esprit d’enfance, mais aussi à la nostalgie, voire la mélancolie.

Dans une société de consommation où tout est achat et possession, où l’émotion éphémère est confondue avec le bonheur, où la jouissance est recherchée pour elle-même, où les sensations fortes chassent la joie de l’instant présent et de la présence à l’autre, il existe un risque de passer à côté de l’essentiel.

Accaparés par le souci de bien accueillir, par les tâches matérielles qui l’accompagnent, nous pouvons parfois passer à côté de moments de joie et de simplicités qui nourrissent le cœur et qui parfois ne reviendront pas.

La joie de recevoir peu aussi parfois côtoyer la déception : à trop attendre de l’autre ou de la vie, nous pouvons parfois ne plus être en mesure d’accueillir l’inattendu, les événements qui sortent de nos scénarios préétablis et d’oublier de nous réjouir des cadeaux de la vie.

Nous risquons alors de nous comporter comme ces enfants gâtés, qui ont tant désirés de choses précises, qu’ils en ont perdu la joie de recevoir et de donner et passent à coté des autres, trop centrés sur eux même.

Afficher l'image d'origine
Il peut ainsi nous arriver de passer à côté de ce que nous recherchons sans le savoir, pour en garder, au final, une certaine amertume: les présents reçus, les repas de fêtes, les lumières artificielles n’ayant pas comblés notre soif de profondeur, de relation vrai, d’amitié, qui pourtant ont besoin de ces lumières et de ces moments partagés pour émerger.

Pour d’autres, les soucis financiers, peuvent être source de frustrations importantes : « cette année, ma pension n’a pas augmenté et les impôts sont passés par là, j’ai été obligé de réduire le budget cadeau et j’en suis désolé »

Certains grands parents sont particulièrement déçus de ne pas pouvoir gâter leurs enfants et petits-enfants comme ils le voudraient, ils risquent d’oublier pourtant que ce n’est pas de leurs cadeaux dont les petits enfants ont le plus besoins mais de leur présence, de leur expérience, de leur capacité à prendre du recul sur la vie.

Afficher l'image d'origine
Pour le professionnel chargé d’accompagner les personnes âgées dépendantes, les « joyeux Noël » de circonstance, face à une personne qui pleure encore son conjoint décédé, sa maison ou l’absence de ses enfants, peuvent parfois être teintés de malaise ou être maladroit .

Si Noël est une période propice à la nostalgie des anciens et peut éveiller chez certains des sentiments très douloureux, il ne faut pas pour autant considérer cela comme un problème. Cette remontée de souvenir, si elle se révèle parfois douloureuse, peut aussi être perçue par le professionnel comme une chance offerte par la vie : une chance pour être écoutée avec bienveillance, une chance pour être considérée et validée par une oreille attentive, entendue par un professionnel conscient de l’instant unique qui lui est offert ; cette expression pourra alors être le début d’un chemin d’apaisement durable.

Quand une souffrance refoulée remonte à la conscience et a la possibilité d’être partagée à un tiers, elle devient moins gênante, même si sur le moment elle peut sembler difficile à extraire.

9890e5e5
Il est donc particulièrement important d’ être attentifs aux solitudes et détresses morales qui émergent inévitablement dans cette période de fêtes afin que nos réponses parfois « rapides » n’étouffent pas les larmes des résidents.

En cette période de fête où chacun essaye d’égayer lavie de nos institutions, les tristesses et larmes exprimées peuvent être perçues comme un échec, il peut être alors tentant de vouloir les faire taire avec des paroles maladroites. S’il est important de créer un climat de joie au sein de la structure, il est tout aussi important de permettre aux personnes de ne pas pleurer tout seul, dans leur lit, quand personne ne les en empêchera.

Dans ces temps où la joie côtoie parfois la tristesse, les résidents ont particulièrement de présences et de regards. Comme le dit si bien Tim Guénard, « parfois la vie ne tient qu’à un joli regard. Un regard qui rappelle à la personne sa valeur. »

ob_215b65_602167-565889350110392-628122840-n-jpg
Un regard de considération, est un véritable cadeau, avons nous conscience conscience du trésor que nous pouvons leur offrir?

Joyeux Noël à tous les lecteurs du blog.

 

Publicités

26 août 2015

passeurs de mémoire

Posted in histoires d'animation, réminiscence, vidéo à 1503 06 par yves clercq

L’hepad de Chambellan à Nantes, depuis plusieurs années, mène un beau projet d’animation.

Au travers de l’association « rencontre à Chambellan », elle propose régulièrement aux résidents, de faire une visite individuelle sur les lieux évoquant leur passé professionnel. Voulant aller  au-delà d’un simple retour dans le passé, ces « rencontres » sont une occasion de prendre en compte la personne dans sa globalité, en intégrant son histoire de vie et de nouer un lien autre avec les personnes et leurs familles. Une belle manière de mettre en œuvre les approches liées à la « réminiscence ».

http://www.magazine-racines.fr/V2/articles/409/coupdecoeur262.pdf

http://www.tvvendee.fr/l-air-de-rien/ils-font-revivre-leur-metier-aux-aines_14062015

7 janvier 2015

une idée originale d’activité pour grands et petits!

Posted in activité d'animation, insolite, outils d'animation, vidéo tagged , à 1111 52 par yves clercq

Même si les fêtes sont terminées, l’hiver ne fait que commencer;

Afin d’agrémenter l’hiver, vous pouvez construire, avec l’aide de vos résidents, un bonhomme de neige à partir de gobelets en plastic. Le résultat est très impressionnant, surtout si il est éclairé de l’intérieur!

Pour un faible coût, vous susciterez joie et curiosité, car le résultat est bluffant.

Vous trouverez ci dessous un lien vers une vidéo explicative, ainsi que vers un site québécois.

http://www.quebecechantillonsgratuits.com/articles/comment-faire-bonhommes-neige-gobelets-en-plastique.html

Bonne année 2015

Posted in vidéo à 1111 43 par yves clercq

Pour bien débuter la nouvelle année cette petite vidéo riche d’enseignement….

Bonne année à tous et à toutes

25 février 2013

Posted in insolite, vidéo à 1604 25 par yves clercq

108162042

Un lien vers une vidéo qui illustre un phénomène qui prend de l’ampleur dans nos structures…

Que faut-il en penser? Je laisse à chacun son opinion: l’important n’est peut-être pas dans le résultat final, mais plus dans la manière dont il a été construit, si cela à pu fédérer les personnes, si le libre choix a été respecté, si le droit a l’image à été lui aussi été respecté, si cela ne renforce pas les personnes dans le jeunisme ambiant… le principal étant que les personnes aient pu passer un bon moment…

mais bon, jusqu’où aller? Et dans quels buts?

a chacun d’apporter sa pierre à ce débat….

 

http://ibuzzyou.fr/call-me-maybe-en-version-maison-de-retraite.html

 

la traduction pour ceux que cela intéresse….

 

J’ai fait un vœu en jetant une pièce dans le puits

Ne me demande pas, je ne dirai jamais rien

J’ai regardé dans ta direction tandis que la pièce tombait

Et à présent, tu es sur mon chemin

 

J’échange mon âme contre un vœu

Quelques centimes contre un baiser

Ce n’est pas ce que j’espérais

Mais à présent, tu es sur mon chemin

 

Tu me soutenais du regard

Ton jean troué laissait apparaître ta peau

La nuit était chaude, le vent soufflait

Où crois-tu que ça va te mener, chéri

 

Hé, je viens de te rencontrer

Et c’est de la folie

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Il est difficile de te regarder

Bien dans les yeux, chéri

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Hé, je viens de te rencontrer

Et c’est de la folie

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Et tous les autres garçons

Me courent après

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Tu as pris ton temps avant de m’appeler

Moi, je n’ai pas attendu pour tomber amoureuse

Tu ne m’as rien donné du tout

Mais tu es toujours sur mon chemin

 

Je fais tout et n’importe quoi

J’ai des visions et c’est bien réel

Je ne savais pas que j’éprouverai ces sentiments

Mais il en est ainsi

 

Tu me soutenais du regard

Ton jean troué laissait apparaître ta peau

La nuit était chaude, le vent soufflait

Où crois-tu que ça va te mener, chéri

 

Hé, je viens de te rencontrer

Et c’est de la folie

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Il est difficile de te regarder

Bien dans les yeux, chéri

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Et tous les autres garçons

Me courent après

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Avant que tu n’entres dans ma vie

Tu m’as tellement manqué

Tu m’as tellement manqué

Tu m’as tellement manqué, tellement

 

Avant que tu n’entres dans ma vie

Tu m’as tellement manqué

Et il faut que tu saches que

Tu m’as tellement manqué, tellement

 

Il est difficile de te regarder

Bien dans les yeux, chéri

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Hé, je viens de te rencontrer

Et c’est de la folie

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Et tous les autres garçons

Me courent après

Mais voici mon numéro

Alors appelle-moi, peut-être

 

Avant que tu n’entres dans ma vie

Tu m’as tellement manqué

Tu m’as tellement manqué

Tu m’as tellement manqué, tellement

 

Avant que tu n’entres dans ma vie

Tu m’as tellement manqué

Et il faut que tu saches

 

Alors appelle-moi, peut-être

5 septembre 2012

spectacle intergénérationnel

Posted in activité d'animation, histoires d'animation, intergénération, vidéo tagged , , à 1503 32 par yves clercq

Vous trouverez ci-dessous une petite vidéo relatant une initiative originale du centre d’éducation pour jeunes sourds d’Arras et de l’EHPAD Soleil d’Automne de Saint-Laurent-Blangy.

Après trois mois de répétitions et de préparation,  le théâtre arrageois a accueilli un spectacle original qui peut donner des idées….

 

http://www.agorawebtv.com/article-jeunes-sourds-et-personnes-agees-une-rencontre-pour-un-spectacle-105686395.html

4 juillet 2012

la minute vieille

Posted in humour, vidéo à 808 07 par yves clercq

21 juin 2012

j’veux du soleil

Posted in histoires d'animation, initiative, insolite, vidéo tagged , à 1402 45 par yves clercq

Une ancienne stagiaire de la formation animateur en gérontologie nous avait envoyé la vidéo réalisé dans sa structure.

La fête de la musique est l’occasion d’apprécier ce qui a du représenter un travail colossal.

cliquez ci-dessous pour accéder à la vidéo.

http://www.youtube.com/watch?v=RXmhiZHEiNw

N’hésitez pas à nous faire parvenir vos propres créations nous nous ferons un plaisir de les relayer…..

12 juin 2012

animer : favoriser la transmission

Posted in activité d'animation, atelier vidéo, finalités de l'animation, vidéo tagged , à 707 36 par yves clercq

Les personnes qui regardent l’animation de loin , pourraient parfois s’imaginer(à tord) qu’ « animer  des personnes âgées  » se serait les occuper, les stimuler, les divertir.

On n’anime pas des personnes âgées. On anime des dessins, des pantins ou des images de synthèse; l’animation ne consiste pas non plus à de la « réanimation » on réanime de personnes dans le coma, ou un projet enterré depuis longtemps, mais pas des personnes vivantes.

Chacun se fait sa propre définition de l’animation, en fonction du projet de son institution, de sa formation de ses intérets.

Pour  le psychologue Sylvain Siboni  le but principal de la vieillesse c’est de transmettre son expérience au génération plus jeune. Il a mis ainsi en oeuvre au sein d’un accueil de jour, un accompagnement centré sur cette idée de transmission.

Dans cette optique, le  professionnel qui propose une activité d’animation, n’est plus là seulement pour donner, mais aussi pour recevoir.

Recevoir une parole, une expérience, un point de vue.

Les outils de l’animateur ne sont alors que des prétextes à favoriser la parole, la transmission de ce que l’on est.

A cet effet, l’atelier vidéo/parole est un outil très intéressant qui peut favoriser la parole et les échanges d’expérience.

L’objectif final de cet atelier, n’étant pas de regarder une vidéo mais de s’en servir comme support pour un moment d’écoute et de partage.

Les nouveaux outils de communication et la multiplication des chaînes de télévision locales sont à cet effet une aubaine pour l’animateur. Il est relativement facile de trouver des sujets ancrés autour des territoires d’où sont issus les résidents et de les partager.

L’émission ah mes aïeux  sur TV vendée, est un exemple d’émission qui peut tout à fait convenir à un public d’ancien.

Les 2 animateurs, une personne jeune et un ancien, nous proposent un duo très sympathique et revisitent l’histoire et les personnages de la Vendée, en patois vendéen et avec humour….  Après les 10 premières minutes (plus culturelles) la deuxième partie est un dialogue savoureux ou Claude Mercier essaye de transmettre à Adèle Fugère des notions de patois et de traditions d’un temps que les moins de 40 ans ne peuvent pas connaitre…

si cette expérience vous tente, je pourrais revenir sur plus longuement sur la méthodologie à mettre en oeuvre pour ce genre d’animation.

Vous pouvez aussi nous contacter pour nous faire part de vos expériences et questions ….…

http://tvvendee.fr/emission-ah-mes-aieux

25 mai 2012

une histoire de rencontres

Posted in histoires d'animation, initiative, vidéo tagged à 707 53 par yves clercq

bonjour à tous

vous trouverez ci dessous le lien vers une vidéo qui témoigne d’une initiative intéressante et originale.

 » Après trois longs mois de répétitions et de préparation, après d’interminables exercices de diction et d’expression chez les uns, après d’énormes efforts de mémoire consentis chez les autres, le théâtre arrageois a accueilli le spectacle du centre d’éducation pour jeunes sourds d’Arras et de l’EHPAD Soleil d’Automne de Saint-Laurent-Blangy. »

Cette initiative va au delà de l’intergénérationnel : comme le dit la personne interviewé sur la fin , si les personnes avaient du mal à se quitter ce n’est pas seulement à cause du spectacle, mais pour ce qu’ils avaient vécus entre eux aux répétitions.

l’animation c’est avant tout une histoire de rencontre.

http://www.dailymotion.com/video/xqzr2n_jeunes-sourds-et-personnes-agees-une-rencontre-pour-un-spectacle_creation

%d blogueurs aiment cette page :